Communiqué suite au CTA du 6 avril 2020

En pleine crise sanitaire, le rectorat décide la suppression de 82 postes dans le 2nd degré.

Depuis le début de la crise sanitaire, le gouvernement, sous prétexte de faire la guerre au virus COVID-19, fait en réalité la guerre aux salariés et à leurs droits : remise en cause du temps de travail hebdomadaire qui passe à 60 heures sur une semaine isolée, remise en cause du repos hebdomadaire, extension du travail de nuit, autorisation du travail le dimanche, remise en cause des jours de congés et des RTT … .
Et ce jusqu’en décembre 2020 !

C’est dans ce contexte que s’est tenu le CTA du 6 avril, qui avait à son ordre du jour les me-sures d’ouvertures et fermetures de postes dans le second degré (…).

Pour lire la suite du communiqué…

Ce contenu a été publié dans CTA, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.