Compte-rendu du CTSD du 13 février 2020

Dessin de Colm

Ce CTSD s’est déroulé en présence du DASEN, M. ROUQUETTE, de 9h à 12h30.

Vous trouverez en pièce jointe la déclaration FO qui a guidé notre action ainsi que le vœu contre la répression syndicale que nous avons présenté. Ce dernier a été voté à l’unanimité (FO, FSU, UNSA).

Bilan global : au final, le département perd 5 classes, la moyenne est de 24 à 26 élèves par classe (avec des disparités entre les collèges ruraux très isolés comme celui de St-Amant-Roche-Savine et les collèges urbains densément fournis comme ceux de Chamalières ou des Martres-de-Veyre.

Création de 2 dispositifs ULIS :
–       Au collège de Murat-le-Quaire
–       Au LP de Brassac-les-Mines

14 collèges sont placés sous surveillance et pourront voir les besoins réévalués : Billom, Aubière, Champeix, Verrière et Les Prés à Issoire, La Tour d’Auvergne, Pongibaud, Rochefort-Montagne, Vic-le-Comte, Les Martres-de-Veyre, St-Dier, St-Germain-L’Herm, Thiers…

Dossiers et demandes défendus par FO :

–       Ambert : demande de maintien de la bilangue, des langues anciennes, de la section natation, de la chorale et pas de fusion des 4e et 3e SEGPA

–       Aubière : trop de classes surchargées

–       Ceyrat : maintien de la bilangue et des groupes de langues anciennes

–       Chamalières : trop de classes surchargées (30 à 32 élèves)

–       Champeix : demande d’ouverture d’une classe et abondement de la DHG

–       Jeanne d’Arc : trop de classes surchargées

–       Blaise Pascal : idem

–       Albert Camus : demande d’annulation de la fermeture d’une classe, pas de baisse de moyens, pas de concurrence entre les collèges du secteur (La Charme, G. Philipe + privé) et entre disciplines

–       Marc Bloch à Cournon : trop de classes surchargées

–       Verrière et Les Prés à Issoire : nécessaire resectorisation pour rééquilibrer les 2 collèges

–       La Tour d’Auvergne : demande d’annulation de la fermeture d’une classe

–       Lezoux : demande de présentation de la DHG en CA

–       Pierre Mendès France à Riom : demande de stabilisation des moyens en SEGPA, pas de perte

–       Rochefort-Montagne : demande d’ouverture d’une division et d’une dotation complémentaire

–       Vic-le-Comte : demande d’annulation de la fermeture d’une classe.

Force est de constater que les dotations en collège sont globalement à la baisse. Les disciplines et les personnels sont en concurrence. Les classes bilangues, les langues anciennes et vivantes, les sections sportives, les groupes et autres dédoublements, les dispositifs particuliers sont clairement mis en danger.

La réforme du collège et les mesures Blanquer amènent à restreindre les coûts et à supprimer des dispositifs, donc à réduire les postes.

Le DASEN parle de « choix » à faire. Le mot est galvaudé : il s’agit plutôt d’indiquer quelle discipline ou quel personnel il faut sacrifier.

C’est pourquoi FO a voté CONTRE les propositions du DASEN pour les collèges et la baisse généralisée des DHG. Nous avons été suivis par la FSU et l’UNSA.

C’est aussi pourquoi FO a voté CONTRE la baisse des dotations en SEGPA. La FSU et l’UNSA se sont abstenus.

En raison de ce vote, un nouveau CTSD aura lieu vendredi 21 février à 14H.

Déclaration de FO au CTSD…

Voeu FO contre la répression syndicale…

Ce contenu a été publié dans CTSD, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.