Appel intersyndical mardi 17 décembre

Depuis le 5 décembre, les salariés, les jeunes, les retraités, les demandeurs d’emplois se mobilisent contre le projet MACRON-DELEVOYE de régime universel de retraites par point.

Dans de nombreux secteurs, la grève commencée le 5 décembre a été reconduite montant la détermination des travailleurs et des jeunes à faire reculer le gouvernement sur son projet. Les 5 et 10 décembre, de puissantes manifestations ont montré la détermination des salariés et des jeunes à mettre en échec le projet du gouvernement.

Après une semaine de mobilisation sociale associant salariés du privé et du public en grève, étudiants et lycéens, gilets jaunes…, le gouvernement a été obligé de tenter de préciser ses objectifs en espérant désamorcer la colère sociale !

Les annonces du 1er ministre… c’est… rien de nouveau… et le pire qui est toujours annoncé !

  • Age de la retraite : recul à 64 ans !
  • Tout en prétextant conserver l’âge légal à 62 ans, le 1er ministre confirme la mise en place d’un âge d’équilibre à 64 ans qui constituera en réalité l’âge réel de départ à la retraite !
  • La baisse programmée de toutes les pensions !
  • Le 1er ministre a confirmé la disparition du calcul sur les 25 meilleures années dans le privé ou sur les 6 derniers mois dans le public et certains régimes spéciaux et la mise en place du calcul sur toute la carrière !
  • En se projetant sur une durée de cotisation annoncée de 43 ans (a minima), cela signifie qu’on ajoute les 18 pires années (ou les 510 pires mois dans le public) : inévitablement les pensions vont subir une baisse drastique (de 10 à 40 % selon les cas) !
  • Rien de nouveau sur la pénibilité… sinon toujours plus de pénibilité !
  • Le gouvernement annonce des compensations liées à la pénibilité… En réalité l’octroi de dérogations permettant de partir 2 années plus tôt se situent bien en deçà des dispositions existant déjà dans les différents régimes… Dans tous les cas de figure, la référence sera toujours 64 ans (âge pivot) et donc les départs anticipés ne pourront se faire qu’à 62 ans…
  • Diviser les générations entre elles !
  • En précisant que la réforme ne concernera que les salariés nés à partir de 1975, le gouvernement cherche à diviser les travailleurs… en donnant l’illusion de préserver les générations actuelles pour sacrifier les générations futures…
  • Cette manœuvre désavoue l’affirmation gouvernementale qui prétend préserver la répartition et la solidarité intergénérationnelle… Le système voulu par le gouvernement, c’est la rupture de la solidarité intergénérationnelle !
  • Les salariés qui se mobilisent actuellement veulent que les générations futures bénéficient des mêmes dispositifs que ceux existant actuellement dans les différents régimes !

Une seule réponse : Retrait du projet MACRON-DELVOYE !

Maintien de tous nos régimes ! Non au régime universel par points !

Assemblées générales partout pour décider de la reconduction de la grève

Alors que les salariés et les jeunes sont mobilisés depuis le 5 décembre par la grève reconductible et les manifestations, les organisations syndicales du Puy de Dôme CGT, FO, Solidaires, FSU et UNEF appellent à renforcer l’action. Elles soutiennent et se félicitent des reconductions de la grève déjà en cours dans de nombreux services et entreprises et encouragent toutes nouvelles reconductions. Dans cette perspective, elles appellent les salarié(e)s du privé comme du public à se réunir avec leurs syndicats en Assemblée Générale dans toutes les entreprises, dans tous les services publics, dans les universités et les lycées, dans les localitésafin de discuter de la poursuite du mouvement. Elles apportent leur soutien à toutes actions qui seront menées dans le cadre de cette mobilisation pour obtenir le retrait du projet de régime universel de retraite par points !

CGT, FO, SOLIDAIRES, FSU, UNEF appellent, dans le cadre de la grève, à une Manifestation interprofessionnelle

Mardi 17 décembre

à 10h Place du 1er mai

Ce contenu a été publié dans Actions, Retraites, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.