Jauges, autotests réalisés par les enseignants, hybridation généralisée : le ministre est à rebours des revendications des personnels !

Dessin de Colm

Au sommaire du communiqué SNFOLC du 23 avril :

  • Il faut des moyens pour faire fonctionner les établissements ! Annulation des 1 800 suppressions de postes prévus pour septembre 2021 !
  • Le ministre maintient les suppressions de postes qui engendrent des conditions de travail insupportables
  • L’école à distance, ce n’est pas l’école. Les « bonnes pratiques numériques » se substituent au droit à l’égal accès des élèves à l’instruction et au statut des personnels.
  • Le ministre doit répondre aux revendications que les personnels ont exprimées lors des grèves et mobilisations.
  • 1er mai : exprimer les revendications avec l’ensemble des salariés.
Ce contenu a été publié dans Coronavirus, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.