Comme l’indique la FNEC-FPFO : « De l’ensemble des départements remontent des situations désastreuses liées à l’inclusion scolaire systématique, dues au manque de places dans les structures spécialisées, au manque d’AESH. »

Dans le Puy de Dôme, la situation est tout aussi explosive

Dans de nombreux établissements scolaires, dans les réunions avec les personnels, les collègues font remonter que la situation n’est plus tenable :

  • Collègues en burn-out face à des situations ingérables dans les écoles,
  • manque d’AESH,
  • accidents du travail…
Lire la suite »

Un vrai salaire, un vrai Statut : une urgence absolue !

Le gouvernement refuse toujours de répondre aux revendications des collègues AESH : un vrai statut, un vrai salaire et l’abandon des PIAL. Les annonces du ministre N’Diaye concernant les évolutions et les conditions d’emploi des AESH sont de l’enfumage.

CDIsation des AESH : cela ne va pas remplir le frigo !

Une CDIsation des AESH au bout d’un CDD de 3 ans sera mise en place pour septembre 2023. Mais cela ne change rien ni à la précarité (un CDI n’est pas un statut), ni aux conditions salariales qui maintiendront toujours les AESH sous le seuil de pauvreté. La CDIsation aura deux conséquences graves :

  • Un transfert de gestion des lycées mutualisateurs aux DSDEN d’au moins 30 000 AESH supplémentaires sans qu’aucun poste supplémentaire d’administratifs ne soit prévu ;
  • La fin de la subrogation que le ministre se refuse à mettre en place dans les DSDEN. 

La FNEC FP-FO a demandé que soient reprises les années de contrat aidé pour le passage en CDI. Refus catégorique de l’administration.

En outre, on veut faire croire aux AESH qu’avec un CDI, elles seront protégées. Or, le président Macron l’a confirmé cette semaine : l’acte 2 de l’École inclusive prévoit la baisse du nombre de notifications MDPH, et donc du nombre de postes d’AESH.

Lire la suite »

Les AESH ont mis au jour ces dernières années leur forte capacité de mobilisation pour dénoncer des conditions de travail et des salaires inacceptables. Des dizaines de milliers d’AESH subissent la précarité et sont aujourd’hui dans une situation de grande pauvreté aggravée par le contexte inflationniste actuel. Or, malgré la pression et les difficultés des DSDEN à recruter des personnels AESH, le ministère est resté toujours sourd aux revendications des AESH, celles d’un vrai statut pour les AESH, de l’augmentation des salaires et de l’abandon des PIAL.

Lire la suite »

La FNEC-FP FO 63 programme une nouvelle session de formation syndicale spécial AESH « Connaître et utiliser ses droits, comprendre sa rémunération » le jeudi 13 octobre 2022.

Ce stage est ouvert à tous, adhérents et non adhérents, et se déroulera à l’UD FO, 38 rue Raynaud 63000 Clermont-Ferrand de 9 heures à 17 heures. Du covoiturage pourra être organisé. Le repas de midi sera pris en charge par le syndicat.

Lire la suite »

La FNEC-FP FO 63 programme une nouvelle session de formation syndicale spécial AESH « Connaître et utiliser ses droits, comprendre sa rémunération » le jeudi 09 juin 2022.

Ce stage est ouvert à tous, adhérents et non adhérents, et se déroulera à l’UD FO, 38 rue Raynaud 63000 Clermont-Ferrand de 9 heures à 17 heures. Du covoiturage pourra être organisé. Le repas de midi sera pris en charge par le syndicat.

Lire la suite »

Suite au succès des stages organisés l’an passé, la FNEC-FP FO 63 programme une nouvelle session de formation syndicale spécial AESH « Connaître et utiliser ses droits, comprendre sa rémunération » le jeudi 21 octobre 2021.

Ce stage est ouvert à tous, adhérents et non adhérents, et se déroulera à l’UD FO, 38 rue Raynaud 63000 Clermont-Ferrand de 9 heures à 17 heures. Du covoiturage pourra être organisé. Le repas de midi sera pris en charge par le syndicat

Nous aborderons :

Temps de travail, missions

Rémunération (point sur la revalorisation suite à nos interventions), indemnités,

Frais de déplacements

Santé et sécurité au travail

Action Sociale (aides financières, chèques vacances…)

Arrêts maladies, entretiens professionnels, mutations, PIAL…

Droits syndicaux

L’analyse de FO sur l’école inclusive.

Lire la suite »

Appel intersyndical pour le 3 juin

Les syndicats FNEC FP-FO, CGT éduc’action, FSU, SNALC, SNCL-FAEN, SUD éducation
appellent à une nouvelle journée de grève le 3 juin pour obtenir satisfaction aux revendications légitimes des AESH pour l’amélioration des salaires et la création d’un véritable statut, contre les PIAL et la précarité.

Les revendications des AESH sont inchangées. Il y a urgence à :
- engager l’augmentation des salaires et garantir la possibilité de contrats à temps complet pour permettre aux AESH de vivre dignement de leur travail ;
- abandonner les PIAL et la politique de mutualisation des moyens ;
- créer un véritable statut de la Fonction publique pour reconnaître le métier d’AESH ;
- recruter massivement des AESH pour permettre aux élèves en situation de handicap de bénéficier d’un accompagnement à la hauteur des notifications.

Toutes et tous en grève pour l’augmentation des salaires, un vrai statut et l’abandon des PIAL !

Pour lire le tract d’appel intersyndical national…

Pour lire le tract d’appel intersyndical du Puy-de-Dôme…

Les réunions AESH à l’initiative de FO sont nombreuses. Ce qui s’exprime, c’est un profond ras-le-bol. « Ce n’est plus possible ! » dit l’une d’entre elle dans une réunion à Metz.

C’est cette colère qui s’est exprimée le 26 janvier mais aussi le 8 avril, qui a réuni plusieurs milliers de manifestants.

115 000 AESH sont employés par l’Education nationale. Ces personnels veulent être intégrés à un statut de la fonction publique. Ils ne veulent pas d’un salaire amputé. Il y a urgence à augmenter les salaires, ce qui passe par la reconnaissance du temps de travail moyen de la profession comme un temps plein […].

Le ministre doit répondre aux revendications des personnels : un vrai statut, un vrai salaire, versement des primes REP, REP+ et informatique, 183€ d’augmentation indiciaire immédiate comme les personnels hospitaliers, un temps plein à 24h pour tous les personnels qui le souhaitent, recrutement massif de personnels à la hauteur des besoins.

Pour lire le communiqué FNEC du 11 mai en intégralité…